Les Pratiques

Rhizomes de la spirale

WUJI JING GONG.

L’origine de ce style.

Arbre du Wuji Jing Gong.
La généalogie du Wuji Jing Gong.

Jing Gong Chansi Taiji Quan.

Le Jing Gong Chansi Taiji Quan est un style de Taiji qui repose sur le calme – Jing – avec des spirales ; ses mouvements symbolisent le dévidage des cocons de soie.

Ce style est la synthèse de différents arts internes comme le Chen dont il a retenu les grands cercles et les vrilles, le Yang pour son amplitude et son élégance, le Wu pour ses petits cercles, le Bagua Zhang pour ses déplacements circulaires ou enfin, le Xing Yi Quan pour ses sorties de force et ses déplacements linéaires.

Le deuxième axe des pratiques de l’association se concentre sur la construction d’une bonne posture corporelle. Comment placer son corps pour que les muscles ne soient ni trop tendus, ni à l’abandon, pour que la respiration soit plus profonde, l’esprit tranquille, l’équilibre stable etc.

Wuji Jing Gong.

Le Wuji Jing Gong est une synthèse de deux arts internes : le Jing Gong – travail sur le calme - et le Jing Gong Chansi Taiji Quan. Il repose sur la dialectique taoiste du Yin et du Yang, emprunte au bouddhisme, au confucianisme et aux arts de longévité (Yangsheng).

Maître Lu Jitang.

Maître Lu Jitang est à l’origine du style Wuji Jing Gong. Il est le plus proche disciple de Chen Ji Sen. De santé fragile, c’est en pratiquant les exercices de Jing Gong et ceux de la forme circulaire de Jing Gong Taiji Quan qu’il a pu guérir par lui-même. Selon maître Lu Jitang, ces deux pratiques insistent sur le développement d’une tranquillité de base et sont complémentaires. Elles rendent la circulation du Qi particulièrement fluide et constituent une fondation solide pour la santé. En développant son propre style, maître Lu Jitang lui a donné une orientation beaucoup plus prophylactique et a mis l’accent sur trois aspects : Wuji – le non manifesté, l’indéterminé ; Jing - le silence, le repos ; Chansi, la spirale, le dévidage des cocons de soie.

Les principes de base du style Wuji Jing Gong.

Cercle du Wuji Jing Gong.

Maître William Ting.

Maître Ting Kuo-Piao, alias William Ting, est l’un des deux derniers détenteurs de la lignée de maître Lu Jitang, fondateur du style Wuji Jing Gong. William Ting était l’un des plus proches disciples de maître Lu Ji Tang et a suivi son enseignement pendant plus de 35 ans. Il réside à Philadelphie aux États-Unis, où il a fondé une école appelée Silver Tiger (www.silvertigertaichichuan) dans laquelle il transmet l'ensemble du corpus des formes du Wuji Jing Gong.









Retourner en haut